Maldonne
  
 

 

MALDONNE

 

En août 2005 s'est achevé dans la région de Nantes et de La Baule le tournage d'un téléfilm pour TF1 intitulé MALDONNE dont j'ai imaginé et écrit l'histoire :

Cet été là, Sandrine Petit et sa fille Juliette emménagent dans leur nouvelle maison, un joli pavillon neuf et fonctionnel voisinant une superbe demeure de caractère. Sandrine est une belle femme d’une quarantaine d’années, mais ses traits comme sa mise trahissent fatigue et surmenage. Il faut dire qu’il n’est pas simple d’élever seule une enfant atteinte de myopathie.

Car Juliette, a neuf ans, est sur un fauteuil roulant et ne peut rien soulever de plus lourd qu’une fourchette ou un crayon. C’est bien pour cela que son père a pris ses jambes à son cou le jour où le pédiatre a annoncé que l’enfant ne marcherait jamais. Et depuis qu’elle est en âge d’avoir compris cet abandon, la petite, se sentant coupable, n’a plus qu’une obsession : trouver un nouveau mari pour sa maman.

Dans son nouveau quartier, elle fait une sorte de casting d’hommes, trouvant l’un trop gros, l’autre trop vieux, le troisième trop marié… Jusqu’à ce que le candidat idéal lui apparaisse sous les traits de leur nouveau voisin : Marc Vaillant, écrivain de son état, qui habite la belle demeure juste en face de chez elles. Candidat idéal… dans l’esprit de la petite seulement ! Car en vérité, Marc est un célibataire bourru, mal aimable, et qui ne supporte pas les enfants. Pas de quoi décourager l’opiniâtre Juliette qui, joueuse assidue de belote, voit la vie comme une partie où chaque joueur doit faire de son mieux avec les atouts qu’il a reçu, et cela, même quand, comme dans son cas, il y a eu "maldonne" à la distribution des cartes.

Cette comédie, réalisée par Patrice Martineau, est interprétée, entre autres, par Corinne Touzet (dans le rôle de Sandrine Petit), Alice Bromberg (dans le rôle de Juliette) et Patrick Catalifo (Marc Vaillant).

 

DIFFUSIONS :

le 20 janvier sur la TSR
le 31 janvier sur RTL TVI
le 1er février 2006 à 20 h 50 sur TF1

>>> Visitez la page du site Internet de TF1 consacrée à MALDONNE. Vous y trouverez des interviews des comédiens, du réalisateur et de Mikaël Ollivier ainsi qu'une galerie photo.

Extrait de l'interview de M. Ollivier :

TF1 : Pourquoi avoir choisi la voie de la comédie ?

M.O. : D'abord, mais c'est une réponse évidente, parce que ce genre autorise une grande liberté de ton. Ensuite, je crois qu'il aurait été trop facile de verser dans le pathos. Il est bien évident qu'observer le quotidien d'une fillette myopathe s'avère particulièrement touchant. Alice avait huit ans et demi lorsque l'on réfléchissait à ce film et il suffisait de passer un moment avec elle pour s'apercevoir qu'elle est une enfant comme les autres, à ceci près qu'elle est en fauteuil roulant et ne peut pas faire grand chose avec son corps. Aussi ce film devait-il, pour lui ressembler, être plein de vie, d'humour et de légèreté; ce qui n'excluait pas la comédie - bien au contraire - et n'empêchait pas de montrer la réalité du handicap.

>>> Lire la suite de l'interview

>>> Voir les critiques de Télé 7 jours et du Parisien TV Hebdo

>>> lire un extrait du scénario

>>> découvrir le livre aux éditions Albin Michel


Ci-dessus, le diplôme du festival du film de Shanghai 2006,
pour Maldonne, qui a été nommé dans la catégorie Meilleur scénario

Remonter en haut de la page Haut de la page    Retour à l'accueil Retour à l'accueil